Online only

e-Book Fermant les rangs. Français

EBK-filasTucci-FR

A. Tucci

New

  • eBooks PROMO 2x1. Pay 1 & Get 2. Discounts are automatically updated during the checkout process.

9,50 €

More info

« Dans cette vie ce qui est important, ce n’est pas ce qui vous arrive, mais comment vous y faites face »
« Le miracle d’exister, l’instinct de chercher, la fortune de trouver, le plaisir de rencontrer. »
« Tout simplement si tout le monde comprenait que nous portons un vieux en nous. »
« Demain, c’est juste un adverbe de temps »
Joan Manel Serrat
Une fois de plus, voici un nouveau livre de ma paternité qui arrive ponctuel au rendez-vous annuel que moi-même j’adjure. A nouveau composé d’une suite de textes courts, parfois monographiques, d’autres ouverts aux sujets les plus divers. Il n’est pas facile de trouver un titre qui les converge en quelque sorte, parce que comme toujours, mon stylo est capricieux et dilettante et se déplace plus avec le coeur qu’avec la tête. Fermant les rangs est une expression d’origine militaire. Lorsque les troupes étaient attaquées les soldats, pour mieux se défendre, se regroupaient « en fermant les rangs ». À savoir, la vie est composée de deux fractions principales ; la première, sur laquelle on s’ouvre, et une autre dans laquelle on se ferme. J’atteins un âge où mon oncle Arthur me disait : « Sapristi ! Je suis déjà retraité! » (Le lire avec accent portuaire). Il voulait dire que d’ors en avant, les choses qu’il savait qu’elles ne se réaliseraient pas ni se feraient pas étaient beaucoup plus que celles qui pourraient se matérialiser. Si au début de la vie, on ouvre le compas de ses intérêts et ses directions, les années arrivent toujours équipées d’un ensemble de choses sous le bras. On commence à fermer les rangs autour de ce qui compte vraiment et à éviter tous ces gens, situations ou des scénarios, qui, loin d’être connexes, peuvent vous déranger. Fermer les rangs autour des vrais amis, les projets qui ont du coeur, les rêves qui persistent, qui pour têtus, ont su rester intacts après lesnombreux bains de réalités tordus, que la vie souvent nous présente. Fermer les rangs, dans un geste défensif, car on devient naturellement conservateur et on regarde avec juste suspicion lesrêves et oeuvres, les entreprises et les utopies, qui peuvent déboîter un avenir, dans lequel sûrement, les énergies propres, le naturels déclin, n’iront pas à plus.

eBook en format PDF. Langue Française